lundi 19 octobre 2015

Retour de stage au Costa Rica

IMG_4686

Victoire GUIGUES devant le volcan Poas (Heredia, Aire Métropolitaine de San José, Costa Rica)

 

En Master 2 Développement Biodiversité et Aménagement des Territoires (DEBATs), (Chaire Unesco Développement et Aménagement Intégré des Territoires (DAIT)), à AgroParisTech, j’ai effectué un stage professionnalisant au Costa Rica avec le soutien financier de la Fondation AgroParisTech. Cela m’a aidé à réaliser un stage non rémunéré dans le développement, domaine dans lequel je voudrais travailler plus tard. J’ai ainsi pu travailler dans la capitale du pays, à San José, sur la question des logements précaires, en partenariat avec une Fondation pour le logement social, FUPROVI, un interlocuteur majeure au près du gouvernement concernant les questions de logements.

 

Il faut savoir que l’environnement est totalement déprécié dans l’Aire Métropolitaine de San José. L’étalement urbain, la pollution des milieux et l’installation de logements dans des zones à risque, ajoutés au manque de 200 000 logements, créent des tensions entre l’urbain et l’environnement qui appellent à une meilleure planification territoriale. Les populations les plus fortement touchées par ces problèmes sont celles qui peuplent les bidonvilles de la capitale.

 

Mon travail au sein de FUPROVI consistait à mettre en exergue les défaillances des règlements d’urbanisme locaux pour créer des logements sociaux en évitant d’accentuer l’étalement urbain et pour remédier aux zones de logements précaires. Des visites de terrains, des entretiens avec les politiques locaux et mon travail avec les membres de FUPROVI m’ont permis de proposer des solutions pour que les règlements d’urbanisme locaux favorisent la construction de logements sociaux bien localisés et pour construire des logements écologiques en concertation avec les habitants.

 

 Je voudrais remercier la Fondation AgroParisTech pour m’avoir permis de mener à bien ces recherches qui ont appuyé la rédaction de mon mémoire de Master 2.