Partager

vendredi 28 février 2020

Des alliances inédites pour des solutions concrètes avec WWF France pour contribuer à créer des systèmes de production agricole et forestière durables

 

Face à l’exposition des écosystèmes au dérèglement climatique et à l’érosion de la biodiversité, il est aujourd’hui urgent d’opérer une transition de nos modèles de production. Pour répondre à ces enjeux et diminuer les impacts du secteur agro-alimentaire, le WWF France, AgroParisTech et la Fondation AgroParisTech nouent aujourd’hui un partenariat visant à proposer des solutions inédites en synergie. L’objectif : créer des espaces originaux de débats et d’action, identifier et faciliter la mise en place de solutions en mobilisant les citoyens, les ONGs, les acteurs industriels et les entreprises, à divers niveaux cruciaux et complémentaires.

La prise en compte et l’intégration du capital naturel dans la comptabilité des organisations et des entreprises constitue une préoccupation croissante et porte un véritable potentiel de transformation des pratiques des entreprises. AgroParisTech, via notamment la chaire partenariale de Comptabilité écologique portée par sa Fondation, est un acteur à la pointe de la recherche sur ce sujet ; le WWF pour sa part promeut activement ces outils innovants dans le cadre de son action vers un « New deal pour la nature et l’homme » lors de la COP15 de la Convention sur la Diversité biologique fin 2020. Cet axe de travail s’impose donc comme l’un des piliers de ce nouveau partenariat. 

De même, une transition agro-écologique juste et la capacité des modèles agricoles à fournir une alimentation durable et accessible à tous sera au cœur des priorités du partenariat. 

Parce qu’elle semble aujourd’hui être une solution de décarbonation des différents secteurs d’activité tels que l’énergie, la construction ou la chimie, le WWF France, AgroParisTech et la Fondation AgroParisTech travailleront sur le sujet de la bioéconomie. L’adéquation du gisement de biomasse à la demande et les conditions de son usage seront ainsi des thèmes privilégiés de collaboration. 

Ces travaux intégreront tant la biomasse agricole que la biomasse forestière. Ils donneront lieu à une réflexion sur la gestion durable des forêts à l’échelle nationale, mais également au niveau international où se jouent de forts enjeux de préservation et de restauration. 

 

« Travailler avec AgroParisTech et sa Fondation est une opportunité exceptionnelle de renforcer nos messages, en alimentant le socle de connaissances scientifiques sur lequel ils s’appuient. Grâce à ce partenariat, le WWF France souhaite nourrir les réflexions des ingénieur.e.s de demain et participer aux solutions qu’ils conçoivent. Réunis ensemble nous souhaitons renforcer le dialogue entre parties prenantes et faire émerger les leviers concrets de la transition. »
Véronique Andrieux, Directrice générale du WWF France

 

« Pour AgroParisTech, ce partenariat c’est mettre concrètement la recherche et l’enseignement au service des grands enjeux de la biodiversité pour une nouvelle génération d’experts conscients des grands enjeux planétaires. »
Gilles Trystram, Directeur général AgroParisTech

 

« Ce trinôme de partenaires complémentaires se développe au service de l’intérêt général, en inventant un espace de concertation et de dialogue inédit et neutre, basé sur la rigueur scientifique, sans enjeu économique ou politique. »
Chantal Monvois, Déléguée générale Fondation AgroParisTech