Partager

jeudi 11 avril 2019

Bourses de mobilité 2019 : de San Joaqin à Taipei, en passant par Münich et d’autres capitales européennes

Chaque année, nous attribuons des bourses de mobilité pour permettre aux étudiants boursiers d’Etat, de vivre une expérience à l’international dans le cadre de leur cursus au sein d’AgroParisTech. En 2019, Calvin, Lazare, Romane et Floris ont remporté une bourse pour leur permettre de vivre leur expérience à l’international.

 

Calvin, Lazare, Romane et Floris nous racontent leur expérience

 

Calvin Bertrand

2 000 euros

Je suis actuellement en semestre d’échange à Taipei à Taiwan pour parfaire ma formation en biologie moléculaire et cellulaire. J’ai également l’opportunité de participer à nombreux cours passionnants du département de Santé publique. De plus, la fac fournit un enseignement de qualité en chinois, langue que je maîtrise de mieux en mieux.

 

 

Lazare Deteix

2 000 euros

« Mon semestre d’étude à la Technische Universität München (TUM) va me permettre de poursuivre ma formation dans la production de boissons alcoolisées. J’ai en effet choisi des cours sur les fermentations microbiennes, la vinification ainsi que les procédés de distillation. Voici la toute première photo de mon Erasmus à Münich : la réunion avec tous les élèves étrangers de l’Université TUM à l’occasion de la présentation des études, du campus, etc. »

 

 

Romane Deveze

1 000 euros

« Mon projet en Californie consiste à analyser et modéliser les courants de la rivière San Joaqin afin de produire des supports de gestion de sa salinité pour différents acteurs (agriculteurs, Environmental Protection Agency entre autres). Je suis donc actuellement en stage de recherche à l’Université de Berkeley. »

 

 

 

 

Floris Schruijer

1 500 euros

« Je fais partie de Paroles de Paysans, une association d’étudiants qui souhaite sensibiliser le grand public aux enjeux de l’agriculture et recréer le lien entre les consommateurs et les paysans qui les nourrissent. Pour cela, nous travaillons comme volontaires dans les exploitations durables et réalisons un reportage photo sur les paysans que nous rencontrons et le message qu’ils souhaitent faire passer. A la clé, une exposition photo « Portrait d’une Europe paysanne » sera installée dans plusieurs lieux publics en France à partir d’octobre 2019. »