Partager

Nos chaires partenariales

Co-créer ou rejoindre une chaire partenariale portée par la Fondation AgroParisTech constitue une opportunité d’allier des expertises complémentaires autour d’une ambition commune et de pouvoir ainsi appréhender efficacement des sujets complexes. Ensemble, nous pourrons alors développer des solutions innovantes sur le long terme afin de répondre aux enjeux majeurs à venir.

Cette co-construction définie sur-mesure s’inscrit dans la charte du mécénat et la charte d’éthique et de déontologie d’AgroParisTech et nous permet, ensemble, de répondre à des questions d’intérêt général, pour le bénéfice du plus grand nombre.

 

 

l’Alliance H@rvest : accompagner l’usage du numérique au bénéfice de la filière agricole

(2021-2025)

Pour faire face aux défis agricoles et alimentaires d’aujourd’hui et de demain, l’Alliance H@rvest ambitionne d’accompagner l’usage du numérique au bénéfice de la filière agricole pour optimiser la stratégie, la gestion et la conduite des exploitations et des chaînes d’acteurs.

 

L’Alliance H@rvest, avec un pilotage nécessitant de multiples compétences digitales, agronomiques, économiques, environnementales et sociales, rassemble des acteurs de secteurs et d’expertises complémentaires, afin de favoriser l’émergence de solutions innovantes face aux enjeux de la transition des systèmes de production agricoles en lien avec la révolution numérique.

Portée par AgroParisTech, la Fondation AgroParisTech, l’IRT SystemX, Télécom Paris et Terres Inovia, l’Alliance H@rvest allie les forces d’une chaire de mécénat d’enseignement, de recherche appliquée et d’idéation dédiée à l’intérêt général. Ses activités reposent sur des projets d’innovation financés par des industriels et le programme d’investissement d’avenir. Ces deux modes opérationnels et de financement sont complémentaires et indissociables pour les membres de l’Alliance qui en assurent la cohérence.

L’Alliance H@rvest forme actuellement son consortium pour débuter ses activités en 2021. Elle est ouverte à tout nouveau partenaire contributeur à l’émergence de l’Agritech.

Lancement en octobre 2021.

 

Avec nos partenaires :

 

 

Chaire CoPack : co-développer des emballages éco-compatibles pour la transition écologique

(2021-2025)

Site de la Chaire CoPack

Face à l’urgence écologique et la demande sociétale pour l’amélioration des emballages, les acteurs de la recherche publique et privée, de la vie publique et les associations ont réagi et développé des alternatives avec des approches complémentaires : i) développement de polymères compostables et pour certains d’entre eux biosourcés et ii) préférence pour des résines et designs recyclables, contenants re-utilisables, iii) augmentation de l’usage d’emballages en papier. Cependant, ces actions ont été menées en ordre dispersé et avec des stratégies extrêmement diverses. Bien que l’emballage soit un objet qui se transmet de main en main tout au long de la chaine d’approvisionnement, cette filière accuse un déficit d’intégration. L’ambition de la chaire partenariale de mécénat Co-Pack est de revisiter les concepts et systèmes d’emballage en les considérant dans leur globalité (emballage primaire, secondaire, tertiaire), dans leur contexte d’utilisation réelle et en prenant en compte le traitement de fin de vie afin de développer des outils de conception, produits et procédés innovants.

Ainsi la chaire travaillera pendant 5 ans pour répondre à trois objectifs spécifiques :

  • Comprendre pour fluidifier la filière d’approvisionnement depuis les producteurs (résines, transformateurs) jusqu’aux centres de traitement de déchets en passant par les industries alimentaires, GMS et acteurs des circuits logistiques, consommateurs représentés par leurs associations
  • Agir pour amener des nouvelles solutions d’emballage éco-conçu sur le marché pour contribuer à l’écoconception des biens de consommation
  • Communiquer pour restaurer la confiance des consommateurs dans la parole scientifique et développer une médiation vis-à-vis des instances de la vie publique. Cette initiative est ouverte à tous pour relever ce défis immense qui ne peut être réussi qu’ensemble.

 

Avec nos partenaires :

 

 

Chaire Comptabilité écologique

(2019-2023)

Site de la chaire Comptabilité écologique 

 

L’objectif global de la Chaire est de développer, modéliser, promouvoir et expérimenter des comptabilités en durabilité forte, pour mettre les systèmes comptables au service d’une transition écologique.

Objectifs spécifiques de la Chaire :

  • Développer de nouvelles méthodes comptables au service d’une transition écologique
  • Accompagner au moyen des systèmes comptables, toutes les formes d’organisations dans leurs stratégies de développement visant un objectif de durabilité forte
  • Sensibiliser et convaincre de l’importance de la comptabilité dans la transition écologique et de sa capacité à intégrer la durabilité forte
  • Être une plateforme d’échanges, d’animation et de communication pour les acteurs intéressés par la recherche sur ces enjeux.

 

Une Chaire singulière à plusieurs titres

  • Entièrement consacrée aux questions comptables en lien avec l’écologie.
  • Un réseau d’acteurs mobilisés ensemble pour la première fois : en particulier, la présence dans le cadre d’une chaire de l’ordre des experts-comptables (partenaire financier) et de l’autorité des normes comptables est unique.
  • Abordant de manière conjointe comptabilité privée, territoriale, et nationale concernant les enjeux écologiques.
  • Articulant analyses mais aussi développement et expérimentations de modèles innovants en comptabilité.

 

Une Chaire partenariale aux enjeux et modes d’actions pluriels

La Chaire Comptabilité écologique est soutenue financièrement par LVMH, première entreprise du CAC40, la CDC biodiversité, le cabinet de conseil Compta Durable et le Conseil Régional de l’Ordre des Experts Comptable.  Du côté académique, AgroParisTech, l’Université Paris Dauphine et l’Université de Reims Champagne Ardenne collaborent dans l’encadrement et le développement des projets de recherche scientifiques. À ce titre, quatre thèses et quatre post doctorats seront financés et accompagnés sur toute la durée de la Chaire, un projet de recherche multidisplinaire, plusieurs colloques de recherches, la mise en place de groupes de travail spécifiques et la création de modules universitaires spécialement consacrés à la comptabilité en durabilité forte[1] sont également à prévoir.

 

[1] La comptabilité en durabilité forte, qui s’oppose à la comptabilité en durabilité faible, reconnait l’existence d’un triple capital : financier, humain et naturel, qui ne peuvent se substituer l’un à l’autre. Cela induit la nécessaire préservation de certaines ressources naturelles et la restauration de milieux pour maintenir ces capitaux naturels en état.

 

Avec nos partenaires :

 

 

Chaire InterActions

(2020-2024)

 

 

Convaincus de la nécessité d’une relance des économies territoriales et du besoin pour les territoires d’explorer de nouveaux chemins de développement, les partenaires de la Chaire InterActions ont décidé d’unir leurs expériences et leurs compétences pour observer et accompagner les actions et les dynamiques de transition qui apparaissent dans les territoires.

Leur action commune portera d’abord sur les transitions du système alimentaire, qui dans la plupart des territoires pourraient redevenir le principal moteur de la relance et de la transition des économies locales. Ils souhaitent construire et mettre en œuvre une « Pédagogie de la transition agricole et alimentaire », en s’appuyant sur les acteurs pionniers qui dans les territoires ouvrent des voies nouvelles de transition.

 

Avec nos partenaires :

 

 

Chaire Agricultures urbaines :

Services écosystémiques et alimentation des villes

(2018-2022)

Site de la chaire Agricultures urbaines, services écosystémiques et alimentation des villes

 

La chaire Agricultures Urbaines a été créée début 2018 sous l’impulsion d’AgroParisTech et de la Fondation d’entreprise Carrefour, suivie par la Métropole du Grand Paris et la Mairie de Paris. Ce partenariat innovant a pour objectif premier d’accompagner le développement de l’agriculture urbaine au service de la résilience des villes.

Grâce à trois leviers d’action, recherche, enseignement et animation/formation, la chaire s’engage à produire et diffuser des connaissances, compétences et des outils pour trier et promouvoir les formes d’agriculture urbaine judicieuses à soutenir tout en favorisant leur reconnaissance institutionnelle.

Afin de répondre à ces enjeux, la chaire s’oriente vers quatre objectifs particuliers :

  • Produire des aliments pour tous
  • Démontrer le rôle socio-économique de l’agriculture urbaine
  • Analyser les rôles écologiques, les impacts sur le climat et le métabolisme urbain des agricultures urbaines
  • Produire des outils d’accompagnement et d’aide à la décision

 

Développer la recherche

La chaire s’implique dans le recensement et le développement de nouveaux projets de recherche grâce aux questionnements mis en avant par nos partenaires et acteurs de la ville avec qui elle entretient un lien fort. Elle permet la mise en relation entre des questionnements nouveaux et des stagiaires, doctorants voire chercheurs aptes à y répondre.

 

Enrichir l’enseignement

Les enseignements portant sur les agricultures urbaines et l’alimentation des villes sont présents au sein des formations AgroParisTech. La chaire AU souhaite notamment renforcer la dominante de 3ème année IEVU (Ingénierie des espaces végétalisés urbains).

 

Former et sensibiliser

La chaire AU est un lieu d’échange et de partage de savoirs. En effet, il existe une forte appétence des citoyens, des collectivités de certains acteurs économiques pour des lieux de débat, d’échanges, de séminaires, etc. autour des questions multiples qui gravitent autour de l’agriculture urbaine.

 

Avec nos partenaires : 

 

 

Anca : Aliment Nutrition Comportement Alimentaire

(en activité depuis 2011)

Site de la chaire Anca

 

10 ans d’expérience au service de la transition alimentaire

La Chaire ANCA a été fondée en 2010 par la Fondation AgroParisTech, et est ancrée au cœur de l’expertise et de la crédibilité scientifique d’AgroParisTech.

Avec l’aide d’experts scientifiques et de créatifs, elle expérimente de nouveaux outils de communication et identifie les leviers d’action efficaces pour améliorer les comportements alimentaires et les prises de conscience.

 

Un Think&Do Tank pour comprendre et accompagner les comportements alimentaires des 18-35 ans vers des régimes plus durables.

Face aux défis alimentaires à horizon 2050, nourrir le monde de manière durable est un enjeu majeur pour toute la filière alimentaire : des acteurs  agricoles et de l’agro-alimentaire jusqu’aux consommateurs.

Dans ce contexte, la Chaire ANCA a pour but d’offrir de nouvelles perspectives de réflexions et d’agir en faveur de la transition alimentaire et écologique. Elle cherche ainsi à comprendre et accompagner efficacement les changements de comportements des 18-35 ans , via des solutions concrètes et adaptées de communication digitale.

 

Ses missions :

COMPRENDRE : Porter une réflexion sur la compréhension des comportements alimentaires et l’identification des leviers d’adoption d’une alimentation plus durable rééquilibrant notamment les sources de protéines animales et végétales (évaluer les impacts des actions).

AGIR : Engager les consommateurs à travers des programmes digitaux innovants de médiation et de communication. La communication digitale pour transformer les comportements alimentaires.

COMMUNIQUER : Accélérer la transition en fédérant un réseau d’acteurs complémentaires et engagés, diffuser ses méthodes et outils en touchant à la fois les consommateurs et les acteurs du système alimentaire

 

La Chaire ANCA co-construit et réunit autour de ses projets les compétences de chercheurs experts dans le domaine de l’alimentation durable, les expertises et terrains de ses partenaires publics ou privés. Elle s’entoure aussi de créatifs et experts en design.Elle entend promouvoir le « bien manger » via une vision apaisée, non injonctive, en mettant l’accent sur le plaisir alimentaire et basé sur la science.

Parmi les programmes phares de la Chaire ANCA, on retrouve la BD numérique « Manger vers le futur », le programme « Les Tabliers engagés » ou encore « Je mange pour le futur ».

 

Avec nos partenaires :

 

 

Chaire SDSC :

Sustainable Demand-Supply Chain (2013-2018)

Site de la chaire SDSC

 

La chaire SDSC, clôturée en 2018, avait pour mission de réfléchir à de nouveaux modes de construction et de pilotage des filières agroalimentaires, du producteur agricole au consommateur final en vue d’en accroître la durabilité. Les projets lancés concernent : l’analyse bigdata de données, l’expérimentation d’une blockchain et la mise en œuvre opérationnelle de la démarche.

 

Les préoccupations environnementales, sociales et économiques supposent de nouvelles stratégies et postures, de nouvelles organisations de flux physiques, informationnels et financiers, et donc de nouvelles relations entre ces acteurs. C’est le traitement conjoint de la demand chain et de la supply chain qui permettra la création de valeurs durables. Le management d’une supply chain peut être redéfini en incorporant le management de la demande, surtout si l’on veut mettre le développement durable au cœur de la stratégie entreprises-clients.

 

Avec nos partenaires :